Quelle est la vitesse de marche moyenne d’un adulte ?

Saviez-vous que votre vitesse de marche pourrait permettre de prédire votre espérance de vie ? Des études ont montré que la vitesse de marche moyenne d’une personne peut être un indicateur de santé, en particulier chez les personnes âgées. La marche offre d’importants avantages pour la santé, et ceux qui sont capables de marcher à un rythme soutenu peuvent faire plus de pas et maximiser les avantages de l’activité physique.

Si vous n’arrivez pas à maintenir la vitesse moyenne de marche, vous pourriez être en présence d’un signe précoce de problèmes de santé. Vous devriez également savoir si votre vitesse de marche actuelle est suffisante pour faire de la marche cardio. Découvrez la vitesse de marche moyenne en fonction de l’âge, ce que votre vitesse de marche peut vous apprendre sur votre santé (et même sur votre durée de vie), ainsi que des conseils pour marcher plus vite et être en meilleure santé.

Quelle est la vitesse de marche moyenne d’un adulte ?

L’être humain moyen marche environ à 4,5 km par heure en gardant un rythme soutenu. Cela équivaut à 1,34 mètre par seconde. Avec l’âge, la vitesse de marche diminue naturellement. Ce qui n’était peut-être pas « rapide » lorsque nous étions plus jeunes est aujourd’hui un bon rythme de marche. Il convient également de noter que votre vitesse de marche régulière et détendue est plus lente que votre vitesse de marche rapide et sportive. Selon une étude de 2011 utilisant des accéléromètres pour un suivi précis de la vitesse, la vitesse de marche moyenne est influencée par l’âge du marcheur.

Quelle est la vitesse de marche moyenne d'un adulte ?

Vitesse de marche moyenne par âge :

  • 20-29 ans : 4,83 km/h
  • 30-39 ans : 4,54 km/h
  • 40-49 ans : 4,54 km/h
  • 50-59 ans : 4,43 km/h
  • 60 ans : 4.36 km/h


Mais comment savoir si vous tenez effectivement un rythme soutenu ? Nous avons étudié la vitesse moyenne de différentes personnes, mais vous pouvez également vérifier la vôtre !

Marcher plus vite signifie-t-il vivre plus longtemps ?


L’étude de 2011 a révélé une corrélation entre la vitesse de marche et l’espérance de vie. Les personnes ayant une vitesse de marche moyenne (0,8 m/s) avaient une espérance de vie moyenne, tandis que celles ayant une vitesse supérieure à la moyenne (1,0 m/s ou plus) vivaient plus longtemps que la moyenne !

L’étude a conclu que des vitesses de marche supérieures à 1,0 mètre/seconde pourraient indiquer un vieillissement en bonne santé, tandis que des vitesses inférieures à 0,6 mètre/seconde pourraient indiquer un état de santé en déclin. Si une vitesse de 1,0 mètre/seconde peut être synonyme d’une espérance de vie supérieure à la moyenne, toute vitesse supérieure peut être synonyme d’une espérance de vie exceptionnelle.

Autre sujet :   Chaussure running femme : découvrez les 6 meilleures

Cela ne signifie pas qu’il faille marcher vite pour obtenir d’importants bénéfices pour la santé. Les marches rapides et les promenades tranquilles sont toutes deux importantes pour la santé. En fait, des études ont montré que les bénéfices pour la santé d’une activité légère ont été sous-estimés. Néanmoins, si vous marchez plus lentement, cela peut être le signe de problèmes de santé non diagnostiqués.

Vous ne marchez pas vite ? Pas de panique !

Bien qu’il y ait une corrélation entre une marche plus lente et une durée de vie plus courte, l’étude n’a pas déterminé que le fait de marcher lentement provoquait un déclin de la durée de vie. Il est probable que la lenteur de la marche soit un marqueur de mauvaise santé et ne soit pas due à une décision consciente de marcher plus lentement.

L’étude n’a pas non plus déterminé si le fait de s’efforcer d’augmenter sa vitesse de marche pouvait se traduire par de meilleurs résultats en termes de santé. D’autres recherches seraient nécessaires pour démontrer qu’une personne marchant lentement mais ayant suivi un programme de remise en forme et accéléré son rythme se porte mieux. Quoi qu’il en soit, le fait de pouvoir marcher naturellement plus vite est un signe de meilleure santé, et le fait de pouvoir maintenir une marche rapide plus longtemps est certainement bon pour la santé.

Enfin, les participants à l’étude avaient tous plus de 65 ans, de sorte que les résultats peuvent ne pas s’appliquer à des personnes plus jeunes. Le manque d’exercice et d’activité peut entraîner toute une série de problèmes de santé à tout âge, et il est logique que les personnes qui ne peuvent pas marcher facilement à un jeune âge aient également des difficultés à marcher à un âge plus avancé.

Quelle est la vitesse de marche moyenne d'un adulte ?

Comment déterminer votre vitesse de marche


Un moyen facile de déterminer la vitesse de marche est d’utiliser le suivi GPS . Le suivi de la marche par GPS vous donne une carte de votre itinéraire, ainsi que vos mesures de temps, de distance et de vitesse.

Vous pouvez ainsi parcourir un itinéraire prédéterminé dont vous connaissez la distance, et vérifier le temps lorsque vous avez terminé.

Autre sujet :   Faut-il courir tous les jours ? Avantages et risques de la course à pied quotidienne

Estimation de la vitesse de marche en fonction de l’intensité

Vous pouvez par ailleurs essayer d’évaluer la vitesse de votre marche en fonction de l’intensité. Ce sera moins précis, mais cela vous demandera moins d’efforts.

Légère = marche facile, <4,8 km/h
Modérée = marche rapide, 4,8 et 6,4 km/h
Moyen = marche rapide, > 6,4 km/h


Il est important de noter que le fait de mesurer la vitesse en fonction de vos sensations peut être trompeur, car un rythme qu’une personne expérimentée considère comme « léger » peut être modéré ou moyen (ou difficile) pour quelqu’un qui débute la marche.

Si vous avez du mal à marcher rapidement ou si vous souffrez d’une blessure ou d’un handicap, ne vous inquiétez pas ! Il est plus important que vous soyez actif et que vous bougiez que d’atteindre un niveau de vitesse spécifique. En essayant de marcher trop vite, vous risquez de vous blesser ou d’avoir de graves problèmes de santé, surtout si vous souffrez d’un problème de santé. En cas de doute, marchez à votre rythme et soyez le plus actif possible. Il s’avère que même une activité légère, ou la marche à très faible allure, peut faire une grande différence dans la réduction du risque de décès !

Je marche plus lentement ? Que dois-je faire ?

Ce n’est pas un signe garanti de mauvaise santé, mais cela peut être un indicateur précoce de problèmes de santé dont vous n’êtes pas conscient. Consultez votre médecin pour un examen physique ou autre afin de déterminer s’il y a quelque chose de nouveau à l’origine de la diminution de votre vitesse de marche. Il est naturel de manquer d’énergie certains jours. Ne paniquez donc pas si vous avez un temps d’arrêt dans votre routine de marche. En revanche, si la douleur, la fatigue ou la difficulté à marcher persistent, n’hésitez pas à vous faire examiner !

Comment commencer à marcher plus vite

Voici quelques conseils sur la manière de développer une routine de marche plus rapide.

La posture est essentielle. Gardez le dos droit, le menton relevé et les épaules détendues.
Gardez les bras rentrés près du corps mais capables de se balancer naturellement et pliés à un angle droit.
Poussez sur vos orteils lorsque vous marchez.
Essayez de faire des pas plus rapides. Vous ferez simplement des pas plus longs en marchant plus vite.
Vous pouvez également essayer d’utiliser des intervalles pour alterner les marches rapides et les marches lentes afin de tirer le meilleur parti de votre séance d’entraînement. Voici une marche de 30 minutes qui varie votre vitesse et peut vous faire bouger sans que vous ayez besoin de maintenir une marche rapide pendant toute la durée de l’exercice.

Autre sujet :   Comment s'alimenter pour un semi-marathon ?

Qu’est-ce qui influence la vitesse de marche ?



Si vous constatez que vous n’êtes plus capable de marcher au même rythme qu’auparavant, ne paniquez pas. Ce n’est pas nécessairement le signe d’une dégradation de votre état de santé ! Certains facteurs qui réduisent notre vitesse, comme le vieillissement, sont inévitables. Entre 30 et 50 ans, la vitesse de marche moyenne passe de 5,1 Km/h à 4,7 km/h. D’autres facteurs, tels que la maladie ou les blessures, peuvent nous empêcher de maintenir le rythme comme avant. Des affections telles que l’arthrite peuvent limiter votre vitesse en rendant la marche parfois douloureuse. Les hommes ont également tendance à marcher naturellement plus vite que les femmes, même si ce n’est pas toujours le cas !

Vous pouvez cependant contrôler de nombreux facteurs, notamment votre condition physique et votre poids. Au fur et à mesure que votre condition physique s’améliore et que votre IMC se rapproche de la normale, votre vitesse de marche augmente également. Le fait d’être plus léger sur vos pieds, d’avoir une plus grande capacité pulmonaire et un cœur qui pompe plus efficacement fera de votre marche quotidienne un jeu d’enfant. Vous constaterez que vous pouvez marcher à un rythme soutenu beaucoup plus longtemps qu’auparavant.

Vous ferez plus de pas (et serez en meilleure santé) si vous maintenez un rythme de marche confortable et rapide. Bien que vous puissiez travailler votre forme de marche et votre endurance pour accélérer le rythme, n’essayez pas de marcher si vite que vous êtes essoufflé ou que vous avez des difficultés, simplement pour atteindre un certain niveau de référence. Des études ont montré que même de petites quantités d’activité peuvent faire une grande différence pour la santé, alors soyez aussi actif que possible en fonction de votre situation !

En gardant le cap sur votre routine de marche, vous vous rapprocherez de vos objectifs de mise en forme et vous serez en meilleure santé dès aujourd’hui. Et comme le montrent les recherches, cela pourrait même vous permettre de vivre plus longtemps.