Chaussure running supinateur : Choisir les meilleures chaussures

La supination se produit lorsque les coureurs exercent une pression plus importante sur la partie externe de leurs pieds lors de l’atterrissage. En d’autres termes, les pieds ont tendance à rouler vers l’extérieur.

Contrairement à la surpronation (les pieds roulent vers l’intérieur), les coureurs qui pratiquent la supination n’ont pas nécessairement besoin de chaussures de stabilité. Celles-ci ont tendance à être très rigides du côté intérieur, ce qui ne fait qu’aggraver la supination. Dans ces conditions, nous avons préféré opter pour des chaussures de course neutres. Elles sont plus souples et permettent de bouger librement.

Dans cette optique, nous avons testé des chaussures neutres afin d’obtenir les meilleures paires en fonction des circonstances. Après une enquête minutieuse, nous avons sélectionné un certain nombre de chaussures que vous devriez particulièrement examiner. Nous recommandons chacune d’entre elles en fonction de la catégorie.

Saucony Axon 2

saucony-axon-2

Dans le budget de 100 euros, il n’y a rien de tel que la Saucony Axon 2. C’est une chaussure d’entraînement quotidienne polyvalente avec des niveaux d’adrénaline supérieurs à la moyenne dans ses veines, dotée d’une durabilité exceptionnelle qui surpasse de nombreuses chaussures de supination.

Ferme et rigide, l’Axon 2 ne complique pas trop son système de propulsion. En coulisses, une semelle extérieure titanesque fait le sale boulot. Elle s’est agrippée à nos rues avec une régularité exceptionnelle, ne montrant aucun signe d’usure après d’innombrables kilomètres de test. Le secret ? La semelle extérieure est non seulement plus épaisse de 0,7 mm que la moyenne, mais elle est également très résistante !

Cependant, nous ne recommandons pas la Axon 2 aux coureurs ayant des orteils massifs, car nos mesures indiquent que la boîte à orteils près du gros orteil est 9,1 mm plus étroite que la moyenne.

Avantages

  • Confortable pour les journées faciles
  • Transitions sans couture entre le talon et les orteils
  • Plus légère qu’il n’y paraît
  • Tige souple et ajustée
  • Respirante par temps chaud
  • Collante sur les surfaces sèches et humides
  • Longue durée de vie
  • Achat d’un bon rapport qualité-prix

Inconvénients

  • Ferme pour les longs kilomètres et les journées de récupération
  • Bruit de grincement sur la chaussée
  • Manque de rebond et de retour d’énergie

Saucony Endorphin Speed 3


Superbe à tous points de vue, cette merveille a pris d’assaut nos pistes. Elle peut aller loin, elle peut aller vite. Elle avale les kilomètres à grande vitesse comme si de rien n’était, se sentant comme une fine enveloppe d’air confortable sur le pied. Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, la Saucony Endorphin Speed 3 est la chaussure de supination par excellence.

Ce n’est pas sorcier, mais on a l’impression que c’est le cas. Une puissante plaque de nylon s’étend sur toute la longueur de la semelle intermédiaire, renvoyant une étonnante poussée d’énergie à chaque coup de pied. Si propulsive et pourtant si naturelle, la Speed 3 s’est révélée 22,7 % plus souple que la moyenne lors de notre test de flexion à 90°.

Remarquable pour les passants les plus distraits, cette chaussure présente une géométrie rocker claire comme de l’eau de roche. Le résultat ? Des transitions ultra douces et une conduite fluide sans effort. Elle est incroyablement rapide et agile, ce qui est tout à l’honneur de son poids plume de 225 grammes. Sous la semelle, un royaume divin se dévoile. Les supinateurs aux pieds larges ne devraient pas s’embarquer dans l’Endorphin Speed 3. Elle se sent plutôt serrée au niveau du talon, la tige étant 9,2 fois plus étroite que la chaussure de course moyenne.

Autre sujet :   Quelle est la vitesse de marche moyenne d'un adulte ?

Avantages

  • Dynamique tout au long de la course
  • Confortable pour les journées faciles
  • Plus stable que jamais
  • Amortie pour les longs kilomètres
  • Transitions rapides et douces
  • Léger
  • Aérienne comme l’enfer
  • Boîte à orteils spacieuse
  • L’ajustement est incroyable
  • Accroche sur routes sèches et humides

Inconvénients

  • Frotte le talon
  • Ne convient pas aux pieds étroits
  • Pas de détails réfléchissants

ASICS Metaspeed Sky+

ASICS Metaspeed Sky+

Son comportement est explosif et pourtant incroyablement doux pour le pied, s’imposant comme le meilleur coureur du royaume de la supination.

Quelques foulées ont suffi pour comprendre que nous avions un champion aux pieds. Chacun de nos départs a été furieusement enflammé par la plaque de carbone insensée nichée dans la semelle intermédiaire. Sa force vient de sa rigidité, nous l’avons donc prouvé.

Au-delà de son noyau de puissance, une personnalité angélique émerge. Son design épuré évoque les jours de course, avec un profil de rocker qui roule en douceur et une empeigne aérée. La fumée pompée à l’intérieur de la chaussure s’échappe à travers le tissu avec une telle facilité que nous n’avons pas pu nous empêcher d’attribuer à la Sky+ une note de 5/5 pour la respirabilité. La Sky+ est également remarquable en termes de poids, avec ses 205 grammes qui dépassent les 215 grammes de la chaussure de course moyenne.

Avantages

  • Rapide comme l’enfer
  • Transitions douces comme du beurre
  • Coussin protecteur
  • Confortable pour les longs kilomètres
  • Stable dans les virages
  • Très respirante
  • Le blocage du talon est génial
  • Plus de frottements au niveau du talon
  • S’adapte parfaitement à la morphologie de la chaussure !
  • Accroche sur route mouillée

Inconvénients

  • Plus rigide qu’avant
  • La semelle extérieure manque de durabilité
  • Cher

PUMA Deviate Nitro 2

ASICS Metaspeed Sky+


Avec le Deviate Nitro 2, Supinators propose un speed trainer remarquablement confortable, offrant un soutien moelleux en abondance. Elle passe les virages sans ralentir, et libère son vrai rythme lorsqu’il est temps d’aller de l’avant.

Ce qui distingue cette chaussure des autres diables de la vitesse, c’est son ajustement confortable, qui en fait une excellente option pour les supinateurs. Nous avons fait ce qu’il fallait : notre pied à coulisse nous a permis d’obtenir une hauteur de 31,7 mm au talon et de 26,1 mm à l’avant-pied. Cela se traduit par une protection inhabituelle dans le monde des speed trainers, dont la moyenne est de 29,8 mm au talon et de 22,5 mm à l’avant-pied.

Un sentiment de puissance illimitée nous a envahi l’esprit. Une plaque de carbone s’étend sur toute la longueur de la Deviate 2, conférant une sensation de rigidité et de propulsion à nos orteils. Et sous la semelle intermédiaire, un autre jackpot : le Pumagrip fonctionne de manière exceptionnelle dans toutes les conditions, notre duromètre le trouvant plutôt équilibré (3,6 % plus souple que la moyenne) dans le jeu de l’adhérence/durabilité.

La Deviate Nitro 2 présente un inconvénient, celui d’être très lourde… littéralement. Avec un poids de 257 grammes , elle manque d’agilité par rapport à une chaussure d’entraînement de vitesse moyenne de 244 grammes.

Avantages

  • Excellente chaussure polyvalente
  • Très douce et réactive
  • Amorti moelleux
  • Tige confortable
  • Semelle extérieure adhérente
  • Durabilité supérieure à la moyenne
  • Prix raisonnable


Inconvénients

  • Plus lourdes que d’autres chaussures similaires
  • Peu de couleurs disponibles

Hoka Speedgoat 5

Parmi toutes les chaussures adaptées à la supination que nous avons testées en laboratoire et avec lesquelles nous avons couru, nous avons trouvé que la Speedgoat 5 était la meilleure pour les sentiers. Notre expérience nous dit qu’elle est faite pour l’extérieur – offrant vitesse et confort sur n’importe quelle distance, et un soutien et une adhérence inébranlables sur n’importe quelle surface. Avec cette paire, nous pouvons conquérir n’importe quel terrain en toute confiance.

Autre sujet :   Plan d'entraînement de 12 semaines pour un 10 km

La construction légère de 277 g de la Speedgoat permet de naviguer facilement sur les sentiers toute la journée. Nos courses se sentent élastiques, avec un décollage des orteils en douceur à chaque foulée. La plateforme reste proche du sol, ce qui nous permet de nous adapter rapidement aux terrains accidentés. Notre étrier enregistre une faible chute de talon de 3,8 mm, ce qui favorise une sensation de course plus naturelle.

Sa plateforme est plus large que la moyenne pour laisser de la place aux pieds gonflés lors des longues journées de trail.

Cette chaussure est dotée d’une semelle Vibram robuste qui offre une adhérence incontestable sur n’importe quelle surface. Elle nous protège de tous les débris et nous permet de rester stables même sur les surfaces glacées.

Avantages

  • Super adhérent
  • Roulement élastique
  • Plate-forme stable
  • Très résistant
  • Haute protection contre les chocs
  • Léger
  • Respirant
  • Tenue sûre
  • Excellente tenue du talon

Inconvénients

  • Ne convient pas aux pieds larges
  • Le col évasé ne convient pas à tout le monde (en termes de style)

Choisir les meilleures chaussures de course pour la supination


La grande majorité des chaussures de course sont conçues pour s’adapter à une démarche neutre, dans laquelle les pieds frappent le sol de manière uniforme, sans rouler vers l’intérieur (pronation) ou vers l’extérieur (supination).

Si une pronation modérée ou importante nécessite généralement des chaussures de stabilité pour être corrigée, il n’en va pas nécessairement de même pour la supination. De nombreuses chaussures de course neutres conviennent bien aux coureurs en supination. La gamme de chaussures de course appropriées pour la supination est donc plus large, mais parfois plus difficile à identifier que les chaussures de stabilité pour la surpronation.

Quelles sont les causes de la supination (ou sous-pronation) ?


La supination, comme la pronation, fait partie du cycle normal de la marche. Lorsque votre pied se prépare au décollage, il s’enroule vers l’extérieur pour faciliter la propulsion. La sursupination – plus communément appelée sous-pronation – signifie que le pied n’est pas suffisamment en pronation, c’est-à-dire qu’il ne s’enroule pas, une partie du cycle de la marche qui contribue à l’absorption des impacts. Ce manque d’absorption des chocs signifie qu’une sous-pronation chronique peut entraîner des blessures au pied, à la cheville et au genou.

La sous-pronation est souvent le résultat de multiples facteurs complexes, notamment la génétique, les déséquilibres musculaires, une mauvaise forme de course, le surentraînement et le fait de courir avec des chaussures inappropriées ou usées. Outre les exercices de correction de la forme, le choix de chaussures de course appropriées permet d’atténuer les complications potentielles à long terme résultant d’une sous-pronation chronique.

Chaussures de course pour la supination et la surpronation : quelle est la différence ?


Les coureurs en surpronation sont encouragés à utiliser des chaussures de stabilité. Les chaussures de stabilité sont plus rigides sur leur face interne. Étant donné que la surpronation entraîne un enroulement du pied vers l’intérieur, la rigidité accrue corrige ce phénomène et favorise une frappe du pied plus neutre.

Autre sujet :   Les meilleures chaussures de running Nike noires

En fait, les chaussures de stabilité sont conçues pour favoriser la supination. Pour les coureurs en surpronation, cela se traduit par une démarche neutre. Mais pour les coureurs en sous-pronation, la conception des chaussures de stabilité peut souvent exacerber le problème.

Les meilleures chaussures de course pour la supination


Au lieu de chaussures de stabilité, les coureurs en supination devraient rechercher des chaussures de course neutres avec une flexibilité modérée, un soutien adéquat de la voûte plantaire et un amortissement généreux.

Chaussures de course flexibles


Les chaussures de course flexibles peuvent favoriser une plus grande fluidité tout au long du cycle de marche, en compensant la rigidité du pied qui se produit en supination, lorsque le pied se raidit pour fournir un effet de levier et une propulsion au moment de la prise d’appui. Les chaussures modérément souples offrent un bon équilibre entre la structure, le soutien et le mouvement naturel du pied.

Amortissement généreux


La sous-pronation implique une capacité réduite d’absorption des chocs. Cela peut entraîner des blessures de surutilisation comme la fasciite plantaire, les entorses de la cheville et le genou du coureur. Pour cette raison, les meilleures chaussures de course pour la supination ont tendance à être des modèles maximalistes à tige haute. Nous recommandons de rechercher des chaussures avec une hauteur de talon de 30 mm ou plus, comme le montrent toutes nos chaussures de course à pied les mieux notées pour la supination.

Comment savoir si vous avez besoin de chaussures de course pour la supination ?


Le moyen le plus sûr de savoir si vous souffrez de supination est de procéder à une analyse professionnelle de la démarche auprès d’un magasin spécialisé dans la course à pied ou d’un kinésithérapeute.

Cependant, étant donné que la sous-pronation peut être traitée avec des chaussures de course neutres, l’enjeu est moins important que de diagnostiquer soi-même une sur-pronation et de courir avec des chaussures de stabilité inutiles.

Il y a quelques points à vérifier pour déterminer si des chaussures de course pour la supination vous seraient bénéfiques :

Vous avez une voûte plantaire élevée. Il y a un écart notable entre le talon et la plante des pieds. Le moyen le plus simple de le visualiser est de marcher avec les pieds mouillés et de regarder vos empreintes de pas. Si vos voûtes plantaires ne laissent pas de traces, elles sont probablement plus élevées que la moyenne.
Les semelles de vos anciennes chaussures de course sont plus usées sur le bord extérieur.
Vous avez tendance à vous rouler les chevilles, même sur des surfaces relativement plates et non techniques.
Vos petits orteils sont douloureux et rouges après une course ou ont développé des callosités.
Si vous répondez à la plupart ou à l’ensemble de ces critères, vous bénéficierez très probablement de chaussures de course neutres, dotées d’un amorti généreux, d’un soutien de la voûte plantaire supplémentaire et d’une solide stabilité de la cheville. Outre le choix de chaussures appropriées, vous pouvez envisager de porter des orthèses personnalisées de haute qualité.

Outre les chaussures appropriées, les coureurs en supination doivent intégrer des étirements ciblés et des exercices correctifs dans leur routine. Cela améliorera la force et la mobilité de la cheville et de la partie inférieure des jambes, minimisant ainsi le risque de blessure lié à une démarche en supination.