Saucony Endorphin Speed 4

SAUCONY ENDORPHIN SPEED 4 : test et avis

  • Note
4.9/5Note globale

On est très ravi, ici à forme et fitness, de faire le test de la Saucony Endorphin Speed 4. En effet les anciens modèles étaient particulièrement canons.
Ils offraient des chaussures pour toute utilisation, avec un ajustement parfait de la tige, un changement de pied rapide et vif, et juste la bonne quantité de rebond. A quoi s’attendre avec ce nouveau modèle ?

Présentation de la Saucony Endorphin Speed 4

Née d’une recherche qui a révélé que différentes personnes réagissaient mieux à différents niveaux de rigidité, la série Saucony Endorphin Speed a été incroyablement populaire. De la chaussure d’entraînement quotidien à la chaussure de course, les gens l’ont utilisée à toutes sortes de fins. Cela a valu à cette chaussure la réputation d’être un modèle polyvalent, capable de s’adapter à l’entraînement et à la course. La version 3 semble s’éloigner un peu de la série, en devenant un peu moins agressive et plus proche d’une chaussure d’entraînement. La version 4 réoriente cette trajectoire, en augmentant l’agressivité et en ramenant la série à un objectif plus axé sur l’entraînement et la course. Ceux qui ont aimé cette série ne doivent pas avoir peur, car elle ressemble maintenant à un croisement entre les versions 2 et 3.

Saucony Endorphin Speed 4

La Saucony Endorphin Speed 4 est une super chaussure plaquée nylon capable de tout faire, des longues courses aux entraînements et aux courses. S’appuyant sur cette série polyvalente, la version 4 combine le confort de la version 3 avec la vitesse de la version 2. Le résultat est une conduite plus agressive et un ajustement qui pousse cette chaussure un peu plus dans le domaine de l’entraînement et de la course de cette série. La semelle intermédiaire PWRRUN PB sur toute la longueur et la plaque en nylon sont conservées avec une géométrie actualisée qui rend le talon légèrement plus stable et la transition avec l’avant-pied plus douce. La nouvelle tige offre un ajustement légèrement plus serré, idéal pour ceux qui ont des pieds de largeur normale et qui souhaitent un verrouillage relativement sûr. Pour ceux qui veulent une chaussure qui peut faire un peu de tout, la Saucony Endorphin Speed 4 revient plus vite que jamais, s’affirmant plus comme une chaussure de course cette fois-ci.

Première impression de la chaussure

La Saucony Endorphin Speed 4 s’adapte parfaitement au pied. La tige est légère avec une bonne respirabilité. L’avant-pied est normal, voire légèrement serré. Le milieu du pied est normal avec une languette à soufflet plus fine. Le talon est normal, voire un peu large. On notera que l’arrière-pied est doté d’un contrefort de talon assez souple et d’un léger rembourrage au niveau du col du talon.

Le mesh technique est étonnamment confortable et moelleux pour la légèreté de la chaussure. Les dimensions de l’ajustement sont assez bien réglées. La largeur du talon est normale ou légèrement étroite, le milieu du pied est normal et l’avant du pied est légèrement large. Le système de laçage et la languette sont bien faits et offrent un bon équilibre entre confort et maintien. La languette est à soufflet. Bien qu’elle soit fine, elle offre une quantité surprenante de souplesse et d’aération. Le talon est doté d’un contrefort interne légèrement rembourré.

L’expérience se traduit par un maintien assez agréable du pied. Du point de vue de l’ajustement, c’est ma Endorphin Speed préférée.

Caractéristiques techniques

La Saucony Endorphin Speed 4 est une super chaussure légèrement plus flexible pour des supers performances. Elle est toujours équipée d’un PWRRUN PB (PEBA) sur toute la longueur avec une plaque ailée en nylon. Alors que la version 3 était la plus décontractée de la série, la version 4 change la donne. Elle possède la polyvalence nécessaire pour des efforts plus faciles, en particulier lors de longues courses.

Le drop est de 8 mm, même s’il semble un peu plus haut. Le talon est large et centré, mais l’arrière-pied est très évasé sur le plan médial et latéral. Le talon semble donc un peu large et encombrant au début. La transition se fait vers un médio-pied et un avant-pied incroyablement doux, qui se déroulent sans effort vers l’avant. La transition de l’avant-pied ne ressemble pas à celle d’une super chaussure rigide traditionnelle, mais reste vive. J’ai finalement compris que je devais charger activement le talon pour utiliser au mieux cette chaussure, ce qui permet une conduite guidée lors de l’attaque du talon. La transition rend cette chaussure suffisamment souple pour les efforts plus longs. Elle passe facilement d’une allure plus facile à une allure plus rapide.

Saucony Endorphin Speed 4


Durée de vie de la chaussure

Du point de vue de la durabilité, cette chaussure est excellente. On dépasse largement les 300 kilomètres sans impacter la performance. Bien que la durabilité soit encore bonne, je garderais cette chaussure pour les surfaces de route. La zone exposée de la plaque présente un risque de coincement des pierres. La traction est vraiment excellente, surtout à l’avant du pied. Les coureurs qui se lancent dans des courses sur chaussée humide devraient donc être très confiants dans la semelle extérieure de cette chaussure.

Stabilité de la chaussure

La Saucony Endorphin Speed 4 est une chaussure neutre, mais elle possède quelques caractéristiques qui aident à guider le talon. Il y a une bonne quantité d’évasement de la semelle médialement et latéralement au niveau du talon, ce qui permet un atterrissage centré, bien que maladroit au début, jusqu’à ce que la chaussure s’habitue à la semelle. Les flancs sont larges et les ailes de la plaque s’étendent dans les deux sens au niveau du médio-pied. L’avant-pied est plus large au niveau de la semelle, ce qui, combiné au bon rocker de l’avant-pied, permet une transition rapide vers l’avant. Ces éléments permettent une réception guidée du talon. Elle est encore sur le point d’être neutre stable mais ne gênera certainement pas ceux qui sont sensibles aux méthodes stabilisantes grâce notamment à la semelle intermédiaire plus souple.

Verdict : notre avis sur la saucony Endorphin Speed 4

Après avoir utilisé l’Endorphin Speed 4 pour des courses tempo, des entraînements sur piste et des courses longues, c’est immense OUI. Pour 170 €, peu d’autres chaussures peuvent rivaliser avec la polyvalence et la durabilité de cette chaussure. Chaque fois qu’un coureur expérimenté me demande de lui recommander une seule chaussure, ma réponse a toujours été la Saucony Endorphin Speed. Je suis assez enthousiaste à l’idée de dire que ma réponse restera la même, avec peut-être quelques points d’exclamation supplémentaires.